PARTAGER

Ce sont des vœux assez hallucinants qui ont été prononcés par le président devant la presse.

En substance, les réseaux sociaux c’est vilain. Les gens sont méchants. En plus ils détestent les journalistes, parce que les journalistes ne disent pas ce que les gens veulent entendre. Et que même si la presse n’était pas régulée, tous les journaux feraient faillite.

Bref, il est donc logique de filer des subventions en échange de la diffusion de la vérité et d’informations officielles…. Ce n’est pas dit tout à fait comme cela bien que presque, et cela donne tout à fait la vision des dirigeants sur la nécessaire maîtrise de l’information pour ne pas dire de la propagande suite aux événements « post » gilets jaunes… bien que les gilets jaunes ce ne soit pas tout à fait terminé.

Charles SANNAT

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source : Insolentiae

Publicité