PARTAGER

Des journalistes accrédités auprès du Président de la République critiquent son attitude vis-à-vis des médias lors de ses derniers déplacements. Des prises de sons et de vues ont été interrompues par les services de l’Élysée, rapportent-ils dans un communiqué.

Le Président de la République se voit reprocher sa communication lors de ses derniers déplacements, par l’Association de la presse présidentielle (APP), qui exprime sa désapprobation dans un communiqué. Elle critique en particulier la visite du chef de l’État au CHU du Kremlin-Bicêtre ce jeudi 9 avril, organisée «sans aucun journaliste». L’APP souligne pourtant que ce déplacement n’avait rien de privé, l’Élysée ayant même «diffusé ses propres images sur les réseaux sociaux».

Des journalistes interrompus dans leur travail

Par ailleurs, les services de l’Élysée sont accusés d’avoir volontairement interrompu des journalistes dans leur travail.

«Ces dernières semaines, à plusieurs reprises, les équipes de l’Élysée ont également empêché ou interrompu des journalistes lors de prises de vue ou de sons, lors d’échanges avec le chef de l’État», précise ainsi l’Association de la presse présidentielle dans son communiqué.

L’APP parle d’une «dégradation inédite dans un quinquennat» et appelle à une «plus grande transparence» lors des déplacements présidentiels, en particulier en cette période de crise sanitaire.

Mardi dernier, la visite d’Emmanuel Macron en Seine-Saint-Denis avait déjà été critiquée, sa venue à Pantin ayant provoqué des attroupements, au mépris des règles de distanciation sociales préconisées.

Source : Sputnik France

Publicité