PARTAGER
© AFP 2020 LUDOVIC MARIN

En visite à Colombey-les-Deux-Églises pour rendre hommage au général de Gaulle, Macron a signé un livre d’or. En faisant plusieurs fautes de français, comme en atteste un cliché -authentique, selon Libération- de la page posté sur les réseaux sociaux.

En déplacement à Colombey-les-Deux-Églises pour commémorer le 50e anniversaire de la mort du Connétable de France, Emmanuel Macron a tenu à laisser dans le livre d’or un message en hommage au général de Gaulle.

Mais plusieurs fautes se sont glissées dans les deux phrases que le chef de l’État a couchées sur le papier, ont dénoncé les internautes partageant une photo de ces quelques mots sur Twitter.

«Cinquante ans plus tard, le souvenir vivace du Général de Gaulle demeure une source d’inspiration pour notre Nation, notre République. Puissions nous trouver en ces lieux, en ses choix, les traces qui nous permettrons de bâtir notre action pour la France», est-il possible de lire.

Plusieurs internautes ont remarqué que le chef de l’État avait omis un trait d’union dans la locution «puissions nous» et commis une faute d’accord dans «les traces qui nous permettrons».

Pour le service CheckNews de Libération, «cette lettre semble être bien authentique». Le premier internaute à avoir relayé la photo a déclaré au quotidien qu’elle provenait originellement du compte Twitter de la Fondation Charles de Gaulle, laquelle l’a ensuite supprimée.

Depuis lors, Twitter indique que les tweets dénonçant les erreurs répondaient à un post «supprimé par» la Fondation Charles de Gaulle, ce qui prouverait que la photo était bien celle d’une page du livre d’or.

Hommage à l’Homme du 18-Juin

Après cette visite à La Boisserie, ancienne résidence du général de Gaulle, Emmanuel Macron s’est recueilli sur la tombe de ce dernier. Une cérémonie militaire a ensuite eu lieu devant le mémorial Charles de Gaulle et son immense croix de Lorraine de 43,5 m, qui surplombe la commune.

Du fait de l’épidémie, aucun discours n’a été prononcé et la traditionnelle messe du souvenir n’a pas pu se tenir.

Le même jour, Emmanuel Macron a partagé une vidéo d’images d’archives sur Twitter, sur laquelle il a posé sa voix, saluant «la force d’agir» du Général et sa «confiance inébranlable dans le destin de la France».

 

Source : Sputnik France

Publicité