PARTAGER
© AP Photo / Michel Euler

Le rappeur Kaaris n’a visiblement pas apprécié les propos d’Éric Zemmour sur le meurtre de George Floyd, publiant une photo de lui sur Twitter en le qualifiant de «raciste». D’autres artistes s’en sont également pris au polémiste.

Les relations ne sont pas tendres entre Éric Zemmour et le milieu du rap. Dans une publication datant du 2 juin et «aimée» plus de 30.000 fois, le rappeur Kaaris s’est moqué du chroniqueur de Face à l’info, avec une photo de ce dernier titrée «Le Gollum le plus raciste de France et de Navarre». Une attaque qui intervient quelques jours après les propos du polémiste sur la mort de George Floyd.

«Il a déjà fait cinq ans de prison pour agression, vol à main armée. Il a été déjà auparavant en prison pour consommation de cocaïne», avait rappelé M.Zemmour sur CNews concernant l’Afro-Américain tué à Minneapolis. Il avait également affirmé qu’il n’était pas mort étouffé par le policier «d’après la première analyse», mais parce qu’il était «cardiaque» et qu’il avait «pris des substances».

Une intervention qui a choqué, d’autant que les autopsies ont par la suite confirmé que George Floyd est bien mort asphyxié à la suite «d’une pression forte et prolongée».

«Qu’il ferme sa gueule, c’est mieux»

Dans l’émission Quotidien, l’humoriste Thomas Ngijol s’en est également pris à Éric Zemmour.

«Ce type ne sert à rien, il est inutile, il a une tribune depuis des années, c’est un monstre créé par les médias», a-t-il lancé, affirmant ensuite qu’il peut le «descendre en deux secondes intellectuellement» car le polémiste «n’a aucune connaissance de la vie».

À propos du fait que George Floyd a pu être sous l’emprise de la cocaïne au moment de son interpellation, l’acteur répond que «dans le show business, si tous ceux qui consomment de la cocaïne devaient finir sous le genou d’un policier, il n’y aurait plus grand monde dans ce métier». «Qu’il ferme sa gueule, c’est mieux en fait», a-t-il conclu.

Un lourd passif entre Zemmour et les rappeurs

Dans une story diffusée sur Instagram, la rappeuse Marwa Loud a commenté les propos de M.Zemmour avec un message clair: «La connerie humaine». L’essayiste est devenu une cible de choix dans le monde du rap au fil des années. En mars, Booba avait partagé une photo de lui sur Twitter, accompagnée du commentaire «Zemmour au chômage après qu’il n’y a plus de polémique sur l’islam depuis le coronavirus».

En 2009, le chroniqueur avait attaqué en justice le rappeur Youssoupha pour les paroles suivantes: «Je mets un billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d’Éric Zemmour». Une phrase qualifiée de «menace de mort» par ce dernier, mais l’artiste a fini par gagner son procès.

Source : Sputnik France

Publicité