PARTAGER

Article de L’express.

Hydroxychloroquine : voilà pourquoi l’étude de The Lancet est si critiquée

L’étude publiée dans la prestigieuse revue scientifique souffre de biais méthodologiques qui pourraient remettre en cause ses résultats, une enquête est en cours. L’Express détaille l’origine des critiques.

L’hydroxychloroquine (HCQ), parfois associé à l’azithromycine, est-il efficace pour traiter le Covid-19 ou au contraire inefficace, voire dangereux ? Depuis des mois, ce traitement défendu notamment par le controversé professeur Didier Raoult, qui dirige l’IHU – Méditerranée Infection ou encore le président américain Donald Trump, est au centre d’une intense polémique, alimentée notamment par une incompréhension majeure du fonctionnement de la science moderne.

La production d’étude scientifique rigoureuse est en effet un processus lent et complexe. À ce jour, il n’existe toujours pas de données permettant de trancher la question, mais uniquement des hypothèses plus ou moins robustes. Des études publiées par le professeur marseillais et son équipe penchent en faveur du traitement, mais elles souffrent toutes de biais méthodologiques majeurs qui nuisent aux résultats. Et si la plupart des autres études menées sur ce traitement penchent pour son inefficacité, elles ne sont pas non plus déterminantes.

L’express
Publicité