PARTAGER

(Vidéo en anglais non sous titrée, vous pouvez lire la lettre ci dessous).

Carlo Maria Viganò est un archevêque de l’Église catholique qui a été nonce apostolique aux États-Unis du 19 octobre 2011 au 12 avril 2016.

L’archevêque Viganò a précédemment mis en garde les catholiques sur l’importance spirituelle historique de cette élection de 2020 sur l’avenir de ce pays et de cette planète.

Le président Trump se dresse contre les forces démoniaques de l’État profond et du Nouvel ordre mondial.

Mercredi matin, l’archevêque Viganò a publié une lettre s’adressant aux personnes de foi.

Vigano a appelé les hommes et les femmes de bien à prier MAINTENANT pour vaincre les ennemis de Dieu.

La 3ème lettre de Vigano.

«Chers frères et sœurs,

En tant que chrétiens fervents et citoyens fidèles des États-Unis d’Amérique, vous avez une préoccupation intense et sincère pour le sort de votre pays bien-aimé alors que les résultats définitifs de l’élection présidentielle sont encore incertains.

Les nouvelles de fraude électorale se multiplient, malgré les tentatives honteuses des grands médias de censurer la vérité des faits afin de donner l’avantage à leur candidat. Il y a des États où le nombre de votes est supérieur au nombre d’électeurs ; d’autres où le vote par correspondance semble être exclusivement en faveur de Joe Biden ; d’autres encore où le dépouillement des bulletins a été suspendu sans raison ou où des falsifications sensationnelles ont été découvertes : toujours et seulement contre le président Donald J. Trump, toujours et seulement en faveur de Biden.

En vérité, depuis des mois, nous assistons à un flot continu de nouvelles stupéfiantes, d’informations manipulées ou censurées, de crimes réduits au silence ou dissimulés face à des preuves frappantes et des témoignages irréfutables. Nous avons vu l’État profond s’organiser, bien à l’avance, pour réaliser la fraude électorale la plus colossale de l’histoire, afin d’assurer la défaite de l’homme qui s’est vigoureusement opposé à l’établissement du Nouvel Ordre Mondial voulu par les enfants des ténèbres. Dans cette bataille, vous n’avez pas manqué, comme c’est votre devoir sacré, d’apporter votre propre contribution en prenant le parti du Bien. D’autres, asservis par les vices ou aveuglés par la haine infernale contre Notre Seigneur, ont pris le parti du Mal.

Ne pensez pas que les enfants des ténèbres agissent avec honnêteté, et ne soyez pas scandalisés s’ils opèrent avec tromperie. Croyez-vous peut-être que les disciples de Satan sont honnêtes, sincères et loyaux ? Le Seigneur nous a mis en garde contre le diable : « Il a été un meurtrier dès le début et ne se tient pas dans la vérité, car il n’y a pas de vérité en lui. Quand il dit un mensonge, il parle en caractère, parce qu’il est menteur et père du mensonge » (Jn 8, 44).

En ces heures, alors que les portes de l’enfer semblent prévaloir, permettez-moi de m’adresser à vous avec un appel, auquel j’espère que vous répondrez rapidement et avec générosité. Je vous demande de faire un acte de confiance en Dieu, un acte d’humilité et de dévotion filiale au Seigneur des armées. Je vous demande à tous de prier le Saint Rosaire, si possible dans vos familles ou avec vos proches, vos amis, vos frères et sœurs, vos collègues, vos compagnons d’armes. Priez avec l’abandon des enfants qui savent avoir recours à leur Très Sainte Mère pour lui demander d’intercéder devant le trône de la Divine Majesté. Priez avec une âme sincère, avec un cœur pur, dans la certitude d’être entendu et répondu. Demandez-lui – elle qui est l’Auxilium Christianorum – de vaincre les forces de l’Ennemi ; demandez-lui – elle qui est terrible comme une armée en ordre de bataille (Chant 6:10) – d’accorder la victoire aux forces du Bien et d’infliger une défaite humiliante aux forces du Mal.

Faites prier vos enfants, en utilisant les mots sacrés que vous leur avez enseignés : ces prières confiantes s’élèveront vers Dieu et ne resteront pas sans réponse. Faites prier les personnes âgées et les malades, afin qu’ils puissent offrir leurs souffrances en union avec celles que Notre Seigneur a endurées sur la Croix lorsqu’il a versé son précieux sang pour notre rédemption. Faites prier les jeunes filles et les femmes, afin qu’elles se tournent vers celle qui est le modèle de pureté et de maternité. Et vous, les hommes, vous devez aussi prier : votre courage, votre honneur et votre audace seront rafraîchis et renforcés. Vous tous, prenez cette arme spirituelle, devant laquelle Satan et ses serviteurs se retirent furieusement, car ils craignent la très Sainte Vierge, celle qui est toute-puissante par grâce, plus encore que le Dieu tout-puissant.

Ne vous laissez pas décourager par les tromperies de l’Ennemi, encore plus en cette heure terrible où l’impudence du mensonge et de la fraude ose défier le Ciel. Les heures de nos adversaires sont comptées si vous priez, si nous prions tous avec Foi et avec la véritable ardeur de la Charité. Que le Seigneur fasse en sorte qu’une seule voix pieuse et fidèle s’élève de vos maisons, de vos églises et de vos rues ! Cette voix ne restera pas inaudible, car elle sera la voix d’un peuple qui criera, au moment où la tempête fait rage avec le plus d’intensité : « Sauve-nous, Seigneur, nous périssons ! (Mt 8, 25).

Les jours qui nous attendent sont une occasion précieuse pour vous tous, et pour ceux qui s’unissent spirituellement à vous de toutes les parties du monde.

Vous avez l’honneur et le privilège de pouvoir participer à la victoire de cette bataille spirituelle, de pouvoir manier la puissante arme du Saint Rosaire comme nos pères l’ont fait à Lépante pour repousser les armées ennemies.

Priez avec la certitude de la promesse de Notre Seigneur : « Demandez et l’on vous donnera, cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira la porte » (Lc 11, 9). Le Roi des Rois, à qui vous demandez le salut de votre Nation, récompensera votre Foi. Votre témoignage, souvenez-vous en, touchera le cœur de Notre Seigneur, multipliant les Grâces célestes qui sont, plus que jamais, indispensables pour obtenir la victoire.

Que mon appel, que j’adresse à vous et à tous les peuples qui reconnaissent la Seigneurie de Dieu, vous trouve des apôtres généreux et des témoins courageux de la renaissance spirituelle de votre pays bien-aimé, et avec lui le monde entier. Non praevalebunt.

Que Dieu bénisse et protège les États-Unis d’Amérique !

Une seule nation sous Dieu»

+ Carlo Maria Viganò, archevêque

Ancien Nonce Apostolique aux Etats-Unis d’Amérique

4 novembre 2020

Saint Charles Borromée

 

 

Publicité