PARTAGER

D’après “Le Canard enchaîné” du 30 avril dernier, le documentaire réalisé sur l’écrivain, et notamment sur la tournée de sa pièce faisant l’éloge de l’Europe, a reçu le soutien financier de plusieurs poids lourds de l’audiovisuel français.

Qu’ils soient d’accord ou pas avec les idées de Bernard Henri-Lévy, les citoyens français participent à leur propagation. C’est ce qu’a révélé le Canard enchaîné du 30 avril dernier, indiquant qu’un documentaire va être consacré à l’intellectuel. On l’y verra notamment en pleine tournée de sa pièce Looking for Europe. Et parmi les centaines de milliers d’euros accordés à la réalisation du film, une grande partie provient des caisses publiques.

Arte subventionne le documentaire

L’œuvre que joue « BHL », un « monologue écrit et interprété » par lui-même, selon le Canard enchaîné, fait l’apologie du système politique supranational du Vieux Continent. Une pièce que Bernard Henri-Lévy joue un peu partout en Europe – et même aux États-Unis – durant la campagne qui précède le scrutin du 26 mai.

Surtout, rapporte l’hebdomadaire, le documentaire « a bénéficié de 300 000 euros de Canal Plus, de 230 000 euros de France 3 et encore de 200 000 euros d’Arte. » Une chaîne dont l’écrivain est justement… le président du conseil de surveillance.

Source Valeurs Actuelles

Publicité
loading...