PARTAGER

Si vous nous suivez depuis longtemps vous connaissez le plan des «élites» cosmopolites, pour résumer une dictature climato sanitaire avec crédit social à la chinoise.

Vous ne serez donc pas surpris par cette nouvelle. Par contre elle confirme encore un peu plus que les «conspirationistes» ont une longueur d’avance sur les autres.

Les pièces se mettent actuellement en place. Notez le timing parfait, Noël, pour amorcer des mesures liberticides pendant que les gens s’affairent à préparer au mieux les fêtes dans un contexte difficile.

Macron disait il y a peu qu’il ne se représenterait pas à cause des dispositions qu’il serait amené à prendre, il parlait probablement de ce genre de mesures.

Les mesures prévues :

  • Restriction de la circulation.
  • Interdiction de lieux ou moyens de transport pour les non vaccinés.
  • Perquisition (on se demande pourquoi dans un contexte sanitaire).
  • Assignation à résidence etc (lire le détail ci-dessous).
  • Incarcération jusqu’à six mois et lourde amendes.

Les sanctions feraient pâlir de jalousie n’importe quel dictateur du moyen orient. Jusqu’à six mois d’emprisonnement et 10.000 € d’amende. Autant vous dire qu’il faudra raser les murs têtes baissée dans cette démocratie 2.0.

Comprenez bien, ces lois n’ont pas vocation à disparaître après la «pandémie» médiatique.

C’est à vie.

Il leur suffira de passer au journal de 20 heures l’information de l’explosion d’une épidémie de grippe «Coco2099» pour boucler le pays en cinq minutes chrono, encore et toujours.

C’est ce qui se rapproche le plus de la définition de l’enfer sur terre.

Bienvenue en dictature climato sanitaire mondialiste.

Image

Image

Image

 

 

Publicité