PARTAGER
© CC0 / JoshuaWoroniecki

La police italienne a démantelé un réseau de pornographie infantile dont les membres s’échangeaient des images «horribles», parfois de nouveau-nés, sur une messagerie.

Des agents de la police postale et des communications italienne, le département chargé de la lutte contre la cybercriminalité, ont détecté et confisqué des milliers de fichiers avec du contenu pédopornographique après avoir identifié les malfaiteurs derrière les pseudonymes.

Un total de 50 perquisitions et trois arrestations ont été effectuées dans 15 régions, indique la police.

Il s’agit d’«images horribles» représentant parfois des nouveau-nés, selon Il Fatto Quotidiano. Sur certaines d’entre elles étaient présents des animaux. Des pratiques sadiques y ont été également adoptées.

L’enquête a été menée sous la direction du parquet de Turin et avec la participation du Centre national de coordination contre l’exploitation des enfants (CNCEE) canadien.

Source : Sputnik International

Publicité