PARTAGER

Le cadavre décapité qui a été trouvé sur le pas de la porte d’un juge à Ocala, en Floride, a été identifié comme appartenant à un pédophile notoire qui a récemment été autorisé à demeurer en liberté sous caution par le juge, selon les rapports.
William Smith, 28 ans, a été découvert aux premières heures du mardi matin, décapité et le corps allongé contre la porte d’entrée du juge qui lui avait accordé une libération sous caution.

Smith a été arrêté le mois dernier suite aux allégations de sa petite amie de l’époque selon lesquelles il avait violé sa fille de 8 ans.

Après une enquête policière au cours de laquelle Smith a été trouvé en possession de pornographie enfantine, il a été arrêté pour deux chefs d’accusation liés à la pornographie enfantine et un chef d’accusation d’abus d’enfant.

Après avoir été inculpé, Smith s’est libéré du tribunal après que le juge ait décidé, de manière controversée, qu’il ne représentait pas une menace pour la communauté locale, et il a réuni la caution de 30 000 dollars nécessaire pour déclencher sa libération.
La famille de la victime présumée a déclaré qu’elle était « choquée » que Smith ait été autorisé à quitter le tribunal.
Smith était en attente d’un procès pour ses crimes et attendait une date de comparution devant le tribunal qui devait être fixée à la fin de l’année, mais il semble que quelqu’un de la communauté locale ait décidé de prendre les choses en main. Le juge, dont le nom n’a pas été divulgué, a été réveillé vers 3 heures du matin par les aboiements insistants de son chien. Lorsqu’il est sorti pour savoir pourquoi son chien aboyait, il a trouvé le corps décapité de l’homme qu’il avait laissé en liberté, affaissé contre sa porte d’entrée avec la tête coupée laissée sur les marches.

Les enquêteurs ont décrit la scène de sa mort comme ressemblant à une « exécution de type gang ».

Un résident local a déclaré que la découverte d’un corps sans tête était un événement « inhabituel » : « C’est une belle région. C’est le genre de chose qui arrive habituellement dans les films de mafia, mais pas par ici. »

La police dit qu’elle « suit actuellement des pistes » mais n’a pas encore procédé à des arrestations pour ce meurtre.

Source the-dailystar

Publicité