PARTAGER

Christophe Castaner était l’invité de BFMTV-RMC ce mercredi matin. Face à Jean-Jacques Bourdin, il a évoqué le chantier de l’édiction d’une nouvelle doctrine du maintien de l’ordre.

Invité de BFMTV-RMC ce mercredi matin, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a notamment dû réagir au bilan des blessés autour du mouvement des gilets jaunes. Selon nos chiffres, on compte 2448 blessés côté manifestants, 1717 parmi les forces de l’ordre, et la police des polices a été saisie de 265 dossiers dénonçant un usage illégitime de la force, dont 105 ont été transmis au parquet.

« On n’est pas entre deux bandes qui se sont battues. D’un côté, il y a les forces de l’ordre qui sont légitimes à utiliser la force, et de l’autre, il y a des gens qui sont venus porter la violence », a estimé le ministre.

Christophe Castaner n’a « aucun tabou »

Le long bilan des manifestations de gilets jaunes et des interventions policières parfois contestées, ont souvent placé le ministre de l’Intérieur sur l’avant-scène politique ces derniers mois, voire sur la sellette.

Christophe Castaner a dit avoir déjà réagi et est revenu sur la refonte de la doctrine de maintien de l’ordre. « J’ai attendu que nous soyons à froid pour mettre à plat le schéma national d’ordre public. Je suis prêt à revoir la totalité de l’ordre public en France », a-t-il affirmé. Avant d’ajouter: « Je n’ai aucun tabou ». Aucun tabou mais il s’agirait visiblement de ne pas toucher au lanceur de balle de défense (LBD):

Source : bfmtv.com

Publicité
loading...