PARTAGER
© AFP 2019 SYLVAIN THOMAS

De nombreux internautes français ont signalé sur les réseaux sociaux leur radiation des listes électorales dans leurs bureaux de vote. Afin de pouvoir glisser leurs bulletins dans les urnes, certains ont dû entreprendre plusieurs démarches administratives.

De nombreux Français ont eu des difficultés à voter aux élections européennes du 26 mai à cause d’un dysfonctionnement du Répertoire électoral unique (REU) géré par l’Insee. D’après leurs témoignages sur Twitter, dans les bureaux de vote, ils ont découvert qu’ils n’étaient plus inscrits sur les listes électorales.

​Certains ont qualifié ces radiations d’«illégitimes».

Parmi les personnes concernées, la présentatrice de l’émission L’Amour est dans le pré, Karine Lemarchand, qui a signalé ce fait dans une story sur Instagram.

Pour contester ces rejets, les électeurs devaient recevoir un document attestant de la raison de leur radiation des listes et déposer une requête auprès du tribunal d’instance. Certains ont passé des heures avant de pouvoir finalement glisser leurs bulletins dans les urnes.

Le 21 mai, le ministère de l’Intérieur a reconnu dans une lettre adressée aux élus locaux et citée par Le Parisien qu’il pouvait y avoir des «écarts entre les documents d’identité des électeurs et les données enregistrées au REU» et que «certains électeurs pourraient n’identifier cette difficulté qu’en allant voter le 26 mai».

Le REU géré par l’Insee a été utilisé pour la première fois lors de ces élections européennes du 26 mai.

Source : Sputnik France

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité