PARTAGER
© Sputnik .

Édouard Philippe a affirmé ne rien avoir entendu, interrogé par un journaliste de BFM TV sur «quelques manifestations des Gilets jaunes» qui ont eu lieu sur les Champs-Élysées dès l’arrivée d’Emmanuel Macron. D’après le Premier ministre, sans doute il y a eu juste «un certain nombre de gens» qui ont voulu exprimer leur opinion.

Tandis que lors de l’arrivée du Président de la République sur les Champs-Élysées pour le défilé du 14 juillet des sifflets et des hués accompagnés par des «Macron démission!» sont audibles sur des vidéos, Édouard Philippe a affirmé à BFM TV ne rien avoir entendu, évoquant tout simplement «un certain nombre de gens» qui ont voulu exprimer leur opinion.

«Je n’ai rien entendu. Je ne doute pas qu’un certain nombre de gens aient voulu exprimer leur opinion. […] L’important c’est que le défilé se soit bien passé et que nous ayons pu exprimer aux armées, et aux blessés des armées, notre reconnaissance et notre confiance», a déclaré le Premier ministre.

Auparavant, une vidéo du journaliste de Sputnik sur place, où des sifflets et les slogans scandés dès l’arrivée du Président ont été entendus, a été publiée sur les réseaux sociaux. Les premiers sifflets sont audibles à quelques minutes du coup d’envoi du défilé de la fête nationale. D’autres médias ont également relayé des vidéos avec des cris et des insultes.

Le défilé de la fête nationale 2019

C’est le troisième défilé pour Emmanuel Macron depuis son élection en mai 2017. Il a entamé vers 10h00 la revue des troupes sur les Champs-Élysées aux côtés de son chef d’état-major, avant de rejoindre la tribune présidentielle place de la Concorde, où l’attendaient plusieurs dirigeants européens, dont Angela Merkel ainsi que son épouse Brigitte Macron, et les membres du gouvernement dont François de Rugy.

Les manifestations des Gilets jaunes le 14 juillet

Des accrochages ont eu lieu ce 14 juillet aux abords des Champs-Élysées lors du défilé militaire. Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes. Plusieurs blessés ont été rapportés, notamment une femme touchée au visage. D’après les dernières informations communiquées par la préfecture, quelque 180 personnes ont été interpellées.

Source : Sputnik France

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité
loading...