PARTAGER
François de Rugy à l'Assemblée nationale le 28 novembre 2014.-© Charles Platiau Source: Reuters

Plus d’un mois après sa démission du gouvernement à la suite du scandale, l’ancien ministre de la Transition écologique récupère le 17 août son siège à l’hémicycle en tant que député de la majorité.

Pris dans un scandale moral au début de l’été, François de Rugy avait été contraint à la démission du ministère de la Transition écologique le 16 juillet.

Le 17 août, celui qui a été également président de l’Assemblée nationale a désormais retrouvé son poste de député. Elu en mai 2017 en Loire-Atlantique sous l’étiquette de La République en marche, François de Rugy est sur les bancs de l’hémicycle depuis 2007, à l’époque sous les couleurs du parti écologiste Les Verts.

Sur BFM TV, le 29 juillet, François de Rugy n’a d’ailleurs pas exclu un retour au gouvernement : «Je crois pouvoir dire que l’écologie c’est le combat de ma vie, donc je continuerai à m’engager. Il y a mille façons de le faire, ça peut être en politique, ça peut être au gouvernement. Ca, ça appartient au président et au Premier ministre, ça ne m’appartient pas.» Lors de la même interview, il a expliqué avoir été «la victime d’une cabale, d’un lynchage médiatique inadmissible».

Il s’était enfin considéré «blanchi», après les conclusions rendues par le secrétariat général du gouvernement et le secrétariat général de l’Assemblée sur les travaux entrepris dans son appartement de fonction ou sur les dîners fastueux qu’il organisait avec sa femme, pour certains qualifiés de «privés» par Mediapart à l’origine des révélations.

Source : RT France

Publicité
loading...