PARTAGER

VIDEO. « J’ai fait l’erreur de provoquer Nicolas Sarkozy », déclare François Fillon sur le plateau de « Vous avez la parole »

« Ce que je demande, c’est d’être jugé comme tout le monde, avec équité », a martelé l’ancien candidat à la présidentielle.

 

« Bien sûr que j’ai fait des erreurs mais pas celles que l’on me reproche. » Quelques semaines avant son procès en correctionnelle dans l’affaire des emplois fictifs dont aurait bénéficié son épouse, François Fillon s’est défendu sur le plateau de l’émission « Vous avez la parole », de France 2, jeudi 30 janvier. Si l’ancien candidat à la présidentielle continue de défendre bec et ongles la réalité du travail de Penelope Fillon, il a cependant reconnu plusieurs erreurs. « J’ai fait l’erreur de provoquer Nicolas Sarkozy avec cette phrase », a d’abord admis l’ex-chef de gouvernement, en référence à sa petite phrase : « Qui imagine le général de Gaulle mis en examen ? ».

« J’ai fait l’erreur d’accepter des costumes que je n’aurais jamais dû accepter, a-t-il poursuivi. J’ai sûrement fait des erreurs dans la conduite de ma défense durant la campagne. Mais certainement pas sur les sujets qui me sont reprochés, c’est-à-dire cette affaire d’emplois parlementaires [fictifs]. » 

François Fillon a confié qu’il « ne peut pas supporter qu’on pense que je suis malhonnête, que j’ai cherché à tromper les Français ». « Ce que je demande, c’est d’être jugé comme tout le monde, avec équité », a-t-il conclu.

Source : France Tv Info

Publicité