PARTAGER
© AFP 2018 Ludovic MARIN / POOL

«Moi aussi je suis Gilet jaune», cette phrase d’Emmanuel Macron a suscité une vague de réactions sur les réseaux sociaux, les internautes estimant que le Président serait trop loin du quotidien du Français lambda pour s’attribuer ce statut.

Restant souvent réticent sur le sujet des Gilets jaunes, Emmanuel Macron a déclaré jeudi pouvoir lui-même s’assimiler à un membre de ce mouvement populaire qui secoue la France depuis trois mois.

«Si être Gilet jaune, c’est vouloir moins de parlementaires et que le travail paie mieux, moi aussi je suis Gilet jaune!», a affirmé le Président, jeudi.

Cependant, cette déclaration a laissé perplexe une partie des internautes, provoquant même une averse de critiques sur les réseaux sociaux.

Dans le même temps, plusieurs internautes estiment que le locataire de l’Élysée n’aurait pas le droit de s’attribuer ce statut, ses conditions de vie étant différentes des protestataires.

​Qui plus est, cette déclaration du Président a également poussé les utilisateurs des réseaux sociaux à ironiser sur le sujet.

Cependant, quelques internautes ont pris la défense de leur Président en déclarant que «le problème n’est pas lui».

Face à la taxe sur les prix du carburant, de nombreux Français sont descendus dans les rues depuis le 17 novembre 2018. Les mobilisations des Gilets jaunes ont régulièrement dégénéré en affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Les chiffres de la mobilisation annoncés par le gouvernement font l’objet de polémiques.
Samedi dernier, des protestataires se sont rassemblés pour le 11e acte de la mobilisation des Gilets jaunes.

Source : Sputnik France

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité