PARTAGER
© AFP 2020 PHILIPPE HUGUEN

En publiant un livret recensant les parcours de 100 soldats africains pendant la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement invite les maires de France à choisir et à mettre en lumière un combattant, une unité ou encore un événement de l’époque pour renommer des rues, des places et des jardins publics.

Le gouvernement invite les communes françaises à rebaptiser des rues, places et autres jardins des noms de soldats africains ayant combattu pendant la Seconde Guerre mondiale. Afin d’inciter les maires à le faire, le ministère des Armées a publié le 1er juillet un livret intitulé «Aux combattants d’Afrique, la patrie reconnaissante», rapporte Le Monde.

Selon le journal, ce livret recensant les parcours de 100 combattants issus des colonies a été remis à un groupe de parlementaires par la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, lors d’une cérémonie organisée à l’hôtel de Brienne.

«En mélangeant leur sang à notre terre, ils ont payé un lourd tribut au combat contre le nazisme», a écrit dans la préface Mme Darrieussecq.

Comme elle l’a indiqué au Monde, la France doit sa liberté «à nos alliés, à la résistance et à cette armée africaine».

«C’est vrai qu’il y a eu un manque de reconnaissance à l’égard de notre armée d’Afrique, mais il n’est pas trop tard», a-t-elle déclaré.

L’appel de Macron

Le 15 août 2019 à Saint-Raphaël, lors des commémorations du 75e anniversaire du débarquement de Provence, Emmanuel Macron avait déjà fait aux maires un appel à ce propos:

«La France a une part d’Afrique en elle. Notre gratitude doit être impérissable. Je lance un appel aux maires de France pour qu’ils fassent vivre par le nom de nos rues et de nos places la mémoire des combattants africains».

Source : Sputnik France

Publicité