PARTAGER
Illustration. (photo Gérard Bottino / Shutterstock)

Cette dette a augmenté de 5,6 % sur un an et représente 165 heures supplémentaires par fonctionnaire de police, selon un récent rapport parlementaire.

Le chiffre est vertigineux : 51 millions d’heures supplémentaires ont été cumulées par les policiers. Il a été abordé dans un rapport sur les budgets 2018 des députés Romain Grau et Nadia Hai (LREM). Les rapporteurs relèvent que « l’année écoulée a été particulièrement éprouvante pour les policiers et les gendarmes. Ils ont dû répondre à de lourdes sollicitations sur un large spectre opérationnel », relate L’Indépendant. Il soulignent surtout qu’« une part considérable des heures supplémentaires ne peut être payée, faute de moyens suffisants ».

Les cycles de travail en question

L’autre point sensible abordé dans ce rapport est (…)

Lire la suite sur : Actu17

 

 

Source : profession-gendarme

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité
loading...