PARTAGER
French government spokesman Benjamin Griveaux arrives to attend the weekly cabinet meeting at the Elysee Palace in Paris, France, October 17, 2018. REUTERS/Gonzalo Fuentes

Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a estimé jeudi « plus sain » que le débat se « fasse dans les urnes à visage découvert » avec la constitution annoncée d’une liste « gilets jaunes » aux européennes, un « processus intéressant » selon lui.

« Chacun est libre dans notre pays de constituer une liste, de porter ses idées. Moi je préfère qu’on le fasse dans les urnes à visage découvert, plutôt que planqué derrière des pseudos anonymes sur des réseaux sociaux ou cagoulés dans des manifestations avec des violences », a jugé M. Griveaux sur Radio Classique.

« C’est plus sain, c’est plus net, et nous aurons des débats dont je suis certain qu’ils seront passionnants sur les plateaux de télévision », s’est-il réjoui, en soulignant que « la démocratie, c’est le débat d’idées, c’est la confrontation (…) et ça passe aussi par l’élection ».

« Je suis content que des gens (…) qui ont enfilé un gilet jaune posent le gilet et disent: nous on va porter une liste aux élections et porter des propositions avec un projet, avec des choses tangibles sur lesquelles les électeurs vont pouvoir se prononcer », a-t-il expliqué.

Une liste « gilets jaunes » a annoncé mercredi son intention de présenter sa candidature aux élections européennes, avec à sa tête Ingrid Levavasseur, l’une des figures du mouvement.

Dans un communiqué, le « ralliement d’initiative citoyenne » (RIC) a diffusé une liste de dix noms, en vue de constituer une liste complète de 79 candidats d’ici « mi-février » en vue du scrutin du 26 mai, a précisé l’un de ses responsables.

Source Le point

Publicité
loading...