PARTAGER
© AP Photo / Christophe Ena

Violence conjugale : les promesses non tenues de Marlène Schiappa

«Marlène Schiappa a dit qu’elle interviendrait mais […] il n’y a eu aucun changement dans ma vie»: une femme, défénestrée en 2013 par son compagnon, a dénoncé les promesses non tenues de Marlène Schiappa sur son traitement, n’ayant été que partiellement indemnisée.

La secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes semble avoir oublié ses promesses, a déclaré à franceinfo une jeune femme devenue paraplégique après avoir été défenestrée en 2013 par son compagnon.

L’histoire de cette femme, Aïda (le nom a été changé), a été médiatisée en janvier par Le Maine libre. Paraplégique après avoir été défenestrée par son compagnon, elle n’a pas eu droit à une indemnisation totale, au motif qu’elle est en partie responsable de ce qui lui est arrivé.

Marlène Schiappa s’était dite alors «prête à intervenir personnellement» dans son dossier.

«Non une femme n’est jamais responsable des violences subies», avait alors écrit sur Twitter la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes, affirmant également adresser «ce jour» un courrier à toutes les compagnies d’assurance et institutions concernées.

Trois mois plus tard, la femme et son avocat Mattias Jarry dénoncent les promesses non tenues de Mme Schiappa.

«On est très surpris, on a un peu l’impression que le tweet a été lancé dans le battage médiatique, et puis que derrière, on est parti sur autre chose», a expliqué Mattias Jarry à franceinfo. «On espérait avoir derrière une réaction du fonds de garantie, nous disant « on va retirer notre demande de partage de responsabilité qui n’est pas justifiée », on espérait ça».

«Marlène Schiappa a dit qu’elle interviendrait, mais depuis ce jour-là, non, il n’y a eu aucun changement dans ma vie», a déclaré Aïda.

D’après les derniers chiffres de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), 109 femmes ont été tuées par leur compagnon en 2017. Un chiffre identique à celui de 2016 et à peine inférieur à celui de 2015, où 115 femmes avaient été tuées.

Source : Sputnik France

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.