PARTAGER

L’interprète de « Fruits de la passion » figure sur une liste sans étiquette pour les municipales de 2020 de Moissy-Cramayel, révèle « Le Parisien ».

Francky Vincent se trouve à nouveau sous le feu des projecteurs. Un nouvel album bientôt dans les bacs ? Un concert endiablé en perspective ? Non. Le chanteur guadeloupéen, rendu célèbre par son interprétation de Fruits de la passion ou Tu veux mon zizi, doit son regain de notoriété à son engagement politique. L’artiste de 62 ans figure en effet en 33e position sur la liste sans étiquette Moissy autrement, qui compte bien s’installer à la mairie de Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne) lors des élections municipales de 2020, racontent nos confrères du Parisien, mardi 26 février.

Mais quelle mouche a piqué Francky Vincent pour qu’il se lance dans l’arène politique ? L’amitié, répond tout de go le musicien qui a gagné ses lettres de noblesse dans la musique zouk. C’est en effet Frédéric Wurtz, son ami de longue date, qui figure en tête de la liste. « Je me suis lancé pour soutenir et encourager mon ami […] Il est bourré d’humour et moi aussi : nous sommes sur la même longueur d’onde », développe le chanteur dans les colonnes du quotidien francilien.

Parachuté

Petite ombre au tableau : Francky Vincent fait figure de parachuté, pour reprendre le champ lexical de la politique. Et pour cause, il ne réside à Moissy-Cramayel, commune de quelque 17 000 habitants, que depuis trois petits mois. « Il n’est pas assez souvent présent pour prétendre à un poste d’adjoint. Il faut être sérieux », reconnaît d’ailleurs Frédéric Wurtz, pianiste de formation et ancien élu de la commune sur la liste socialiste en 2014.

Les deux hommes ont donc une passion commune qui les rassemble : la musique. Le chanteur antillais a d’ailleurs enregistré plusieurs de ses albums dans le studio que possède son compère Frédéric Wurtz. Et ce dernier de préciser au Parisien : « Je suis aussi son chef d’orchestre et je l’accompagne au piano. »

Le programme défendu par Moissy autrement place d’ailleurs la musique sur un piédestal. « Nous voulons créer un festival annuel qui lui sera consacré, ainsi qu’à l’humour et à la danse. Les conseils de Francky en la matière nous seront précieux », explique la tête de liste. Si les deux complices sont aussi doués en politique qu’en musique, l’actuel édile de la ville, la socialiste Line Magne, n’a qu’à bien se tenir.

Source : Le Point

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité