PARTAGER

Maghrébins contre Gitans à Perpignan, Tchétchènes contre maghrébins à Dijon, expéditions punitives de racailles de cités contre des Roms en Île-de-France, gangs de blacks contre gangs de maghrébins pour le contrôle du trafic de drogues, affrontements ethniques à Calais..

Mais surtout pas de statistiques ethniques ! C’est interdit.. Cela divise paraît-il..

Pendant que la France sombre dans la guerre civile, la Macronie désarme sa police et sa gendarmerie..

L’étranglement et le plaquage ventral comme « armes » pour la police seraient trop dangereuses.. En revanche, les gangs ethniques qui transforment nos quartiers en Raqqa, là, ce n’est pas dangereux du tout..

En période de service minimum d’une police nationale humiliée, le gouvernement est obligé d’envoyer le RAID à Dijon pour palier les carences des effectifs locaux..

Le RAID et le GIGN n’ont pas fini de palier les carences d’une police désarmée.. Bon courage à nos services d’élites !

Force et honneur !

Source : France Police

Publicité