PARTAGER
© AP Photo / Francois Mori

Toutes les nominations récentes n’ont pas été réalisées au hasard au sein de LREM, le choix tombait sur les personnes qui «étaient directement impliquées dans les dossiers qu’ils avaient à gérer», tous étant «de très grands politiques», pointe Sibeth Ndiaye.

Après qu’Agnès Buzyn est entrée en jeu en tant que candidate à la mairie de Paris, en remplacement de Benjamin Griveaux, et que le député de l’Isère Olivier Véran a pris le poste de ministre de la Santé, la porte-parole du gouvernement a souligné que le choix avait été toujours fait parmi de «grandes» personnalités politiques du parti.

«On a des parlementaires qui sont d’excellents techniciens, de très grands politiques, et qui peuvent parfaitement accéder au gouvernement», alors qu’Olivier Véran est «un excellent technicien, un excellent politique aussi. Quelqu’un qui a été rapporteur général de la commission des affaires sociales, donc il s’y connaît très bien en matière de santé, et en matière d’affaires sociales».

Selon Sibeth Ndiaye, qui a elle-même succédé à Griveaux au poste de porte-parole, «chaque ministre a évidemment sa particularité».

«Vous aurez noté qu’à chaque fois qu’on a eu des départs qui n’étaient pas prévus, je pense à celui de Jean-Paul Delevoye notamment, ils ont été remplacés non pas par des personnes qui étaient choisies au hasard, mais qui étaient directement impliquées dans les dossiers qu’ils avaient à gérer», indique-t-elle sur LCI.

Agnès Buzyn candidate

La ministre Buzyn n’avait pas dans un premier temps accepté la proposition de conduire la campagne de LREM dans le XVe arrondissement de la capitale française en raison d’«un agenda très chargé» dû au coronavirus. Plus tard, elle est entrée dans la course municipale pour remplacer Benjamin Griveaux qui a retiré sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion d’une vidéo intime, qui lui est attribuée.

Emmanuel Macron a alors nommé le député et médecin Olivier Véran pour remplacer Agnès Buzyn au poste de ministre de la Santé.

Source : Sputnik France

Publicité