PARTAGER

Pas convaincu par le Grand débat national, à l’instar d’une majorité de Français, le fondateur de l’UPR, François Asselineau, a estimé sur l’antenne de RT France qu’il s’agissait d’une «gigantesque tartuferie».

Emmanuel Macron est resté sourd aux revendications des Gilets jaunes, selon François Asselineau, le fondateur de l’Union populaire républicaine (UPR) qui, sur l’antenne de RT France, a qualifié le Grand débat national de «gigantesque tartuferie». Pour lui, il n’y a pas eu de réel débat. Il a qualifié cet exercice «d’enfumage» et de «one man show» de la part d’Emmanuel Macron, sans confrontation d’idées ni discussions avec des responsables des Gilets jaunes.

Fidèle à son habitude, le leader de l’UPR a affirmé qu’«Emmanuel Macron n'[était] jamais que le gouverneur de la province France» et qu’il n’avait pas réellement le pouvoir, étant donné qu’il se doit de respecter, selon lui, «les grandes orientations de politique économique de l’Union européenne».

Source : RT France

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.