PARTAGER
© AP Photo / Laurent Cipriani, File

Marlène Schiappa a regretté dans une interview que les émissions Cash Investigation et Envoyé Spécial montrent «sans cesse des images de politiciens corrompus» et a souhaité plus de «belles histoires». En réponse, les émissions lui ont rappelé leurs missions et priorités.

Dans une interview accordée au site internet du magazine Télé-Loisirs, la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa a critiqué le format des émissions d’investigation de France 2 présentées par Élise Lucet, Cash investigations et Envoyé spécial.

«Je trouve que quand on montre sans cesse, sur le service public de surcroît, aux gens, des exemples de politiciens corrompus, d’hommes et de femmes politiques véreux, de gens qui détournent de l’argent (…) Quand on ne montre que ça, je crois qu’on installe dans l’esprit des gens « Wouah, ils sont tous comme ça »», a-t-elle déclaré, estimant qu’il s’agissait notamment d’une «forme de populisme».

La secrétaire a souhaité que soient montrés des aspects plus positifs de la vie politique: «J’aimerais bien qu’on alterne et que de temps en temps il y ait de belles histoires et des prismes politiques. Que l’on parle des responsables politiques, qui s’engagent, souvent pour pas grand-chose, au service de l’intérêt général. Il y en a des milliers.»

Mme Schiappa avait néanmoins précisé respecter Élise Lucet «en tant que journaliste et en tant que femme.»

Après ces propos, la réponse de Cash Investigation ne s’est pas fait attendre sur le compte Twitter officiel de l’émission.

La réaction d’Envoyé spécial a suivi:

Dans la foulée, le journaliste de France Inter Guillaume Meurice a rappelé à la Secrétaire d’État sa fréquente participation aux émissions de Cyril Hanouna.

Source : Sputnik France

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité