PARTAGER

Ce sondage indique clairement que ceux qui nous soutenaient le plus, les classes populaires, nous tournent désormais le dos tandis que nos nouveaux « amis » sont ceux qui nous crachaient dessus avant la crise des Gilets jaunes..

En neuf mois, Christophe Castaner a totalement bouleversé le fragile équilibre des relations qui s’étaient instauré entre la police et la population et notamment après les terribles attentats.

Après le départ de Christophe Castaner, cette cassure risque bien de mettre des décennies à se résorber surtout lorsqu’on voit que notre image est écornée majoritairement chez les moins de 35 ans et chez les employés et ouvriers..

Selon l’Ifop, 50% des sondés font « confiance » à la police tandis que nous inspirons « confiance » et « sympathie » à 71% des personnes interrogées.

68% jugent l’action de la police « efficace » tandis que 20% estiment que la police suscite chez eux de « l’inquiétude ».

Parmis les inquiets, on retrouve majoritairement les moins de 35 ans (28%) et cette inquiétude se fait sentir majoritairement chez les employés et ouvriers (27%).

Enfin, 6% se disent « hostiles » à la police et 3% n’ont pas d’opinion.

Le sondage devient croustillant lorsque ces mêmes sondés sont quantifiés en raison de leurs sympathies politiques.

L’hostilité à notre égard est nettement plus marquée chez les militants de la France Insoumise (21%) et du Rassemblement Nationale (9%) que chez les soutiens de LREM ou du PS (1%).

Ces statistiques en disent long sur une utilisation politicienne de la police ayant totalement modifié son image auprès de la population française.

Selon le sondage, c’est à l’extrême droite (RN) et l’extrême gauche (LFI) que l’hostilité vis-à-vis des policiers est la plus marquée. Logique puisque les sympathisants de ces deux formations politiques étaient surreprésentés lors des manifestations de Gilets jaunes et ce sont donc eux, par conséquent, qui ont subi prioritairement dans la rue la sévère répression ordonnée par le gouvernement.

Côté efficacité, les chiffres explosent chez les sympathisants du Modem (88%), du PS (87%) et de LREM (79%) qui nous jugent ultra-majoritairement « efficaces ». Et pour cause, puisqu’on a écrasé le mouvement des Gilets jaunes !

Pourtant, n’oublions pas que ces mêmes formations politiques de la gauche et du centre ont été les premières à faire monter la mayonnaise lors de l’affaire Théo, François Hollande se déplaçant personnellement au chevet de cette pseudo victime et condamnant ainsi de fait toute une profession en dehors de tout cadre judiciaire.

Contrairement à l’exécutif, le syndicat France Police – Policiers en colère est loin de se gargariser avec un tel sondage, surtout avec 46 ou 47 suicides dans nos rangs depuis le 1er janvier selon les sources..

Source : france-police.org

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité