PARTAGER
© AP Photo / dpa, Stephanie Pilick

«C’est moi qui ai inventé le Brexit», a lancé Valéry Giscard d’Estaing devant les journalistes. L’ancien Président a ensuite expliqué son raisonnement, a rapporté El Pais.

Valéry Giscard d’Estaing a provoqué la surprise des journalistes en face de lui, mercredi 16 octobre. «C’est moi qui ai inventé le Brexit», a-t-il lancé, avant de préciser sa pensée, d’après le journal espagnol El Pais.

L’ancien Président de la République a expliqué qu’il avait rédigé l’article dans le projet de constitution européenne qui permet à un membre de l’Union européenne de la quitter. Le projet avait été rejeté par la France lors du référendum de 2005 mais l’article avait été repris dans le nouveau traité, a indiqué El Pais. Il s’agit aujourd’hui du fameux article 50 qui a été évoqué par le Royaume-Uni pour sortir de l’UE.

«Lorsque, avec d’autres personnes, j’ai écrit cet article, je pensais que c’était une action pro-européenne», a confié l’ancien chef d’État. Selon lui, il s’agissait de répondre à l’argument selon lequel l’Europe était une prison dont il est impossible de sortir.

Sur le Brexit, il estime que l’Europe doit proposer aux Britanniques un délai supplémentaire. Ajouter un an de plus ne serait pas une catastrophe, aurait-il lancé aux journalistes, d’après le quotidien espagnol.

La décision sur le Brexit reportée

Le 19 octobre, les députés britanniques ont voté en faveur du report de leur décision sur l’accord de Brexit entre Londres et Bruxelles. Boris Johnson, qui a annoncé avec Jean-Claude Juncker avoir trouvé un accord, a affirmé que «tout report serait mauvais pour l’Union européenne et la démocratie». Il a également assuré qu’il fera tout pour que son pays sorte de l’UE d’ici le 31 octobre.

Source : Sputnik France

Publicité
loading...