PARTAGER

Le sucre, l’alcool et les protéines animales ont un impact néfaste sur la santé, et en particulier sur notre immunité, a alerté une nutritionniste.

La période hivernal est chaque année synonyme d’épidémies. Une attention spéciale doit donc être consacrée à notre immunité, d’autant plus faible que le soleil se fait plus rare, affirme la nutritionniste Elena Solomatina dans un entretien au journal Vechernyaya Moskva.

Les aliments consommés doivent donc être choisis en conséquence, la nutritionniste listant alors ceux qu’elle déconseille le plus.

«Les produits les plus dangereux qui ont un effet négatif sur le système immunitaire sont le sucre, les protéines animales et l’alcool», a-t-elle déclaré.

Selon elle, le sucre frappe lourdement l’immunité humaine, car il contribue à l’apparition du diabète et bloque la formation de globules blancs.

D’autres détails à prendre en compte

Le mode de préparation des aliments est également important pour la santé. La nutritionniste a indiqué que ceux qui n’étaient soumis à aucun traitement thermique «agressif» étaient plus sains.

De plus, les exhausteurs de goût, y compris le glutamate monosodique, les aliments frits et une abondance de protéines animales (notamment de viande rouge) dans l’alimentation provoquent une inflammation systématique.

Elle a alors mentionné les aliments sains pour le corps lors de la période hivernale.

«L’immunité est renforcée par la vitamine D, contenue dans le foie de morue, les œufs, les graines, la vitamine A – qui protège nos muqueuses du dessèchement – les produits à base de lait aigre et les légumes, si votre microbiote est normal», a-t-elle conclu.

Source : Sputnik France

Publicité