PARTAGER

Trente personnes ont tiré des projectiles – mortiers, coktail Molotov, feux d’artifices – sur le bâtiment. Des échauffourées identiques avaient déjà eu lieu le week-end dernier après l’interpellation de trois hommes.

Trois personnes ont été interpellées dans la nuit de vendredi à samedi à Champigny après de nouvelles échauffourées devant le commissariat. Elles ont été placées en garde à vue dans les locaux de la sûreté départementale à Créteil.

Il était minuit et demi place Rodin lorsqu’une détonation a retenti près du commissariat. Trente personnes vêtues de couleurs sombres sont arrivées face au bâtiment avec un caddie contenant des projectiles tirés dans les minutes qui ont suivies sur le commissariat : des mortiers, des cocktails molotov, des feux d’artifices.

Les policiers répliquent à l’aide de grenades de désencerclement

Dans un second temps, une quinzaine d’autres personnes sont arrivées munies de barres de fer et d’autres projectiles.

Les policiers ont répliqué à l’aide de grenades lacrymogènes et de désencerclement. Des renforts policiers ont cependant dû être appelés.

Le groupe a finalement pris la fuite en direction de la tour Rodin en détruisant un arrêt de bus et en incendiant deux voitures. Les pompiers sont intervenus pour éteindre ces incendies ainsi que des feux de poubelles. Dans ces circonstances, leur intervention a dû être sécurisée par la police. Le calme est revenu aux alentours de 1 h 30 du matin.

Fortes tensions dans le quartier du Bois-l’Abbé

Ces nouvelles interpellations surviennent dans un contexte tendu dans le quartier du Bois-l’Abbé. Samedi dernier, trois hommes ont été interpellés après des tirs de mortier. Ils doivent être jugés le 8 juin au tribunal de Créteil. Le dimanche soir, une manifestation de « soutien » aux personnes placées en garde à vue avait dégénéré, sans interpellation cette fois.

« Tout se passait très bien jusqu’au moment où des fumigènes ont été envoyés vers notre terrain de foot, mais je précise, rien à voir avec les jeunes qui participaient », a relaté cette semaine Mamadou Sy, élu (SE) de Champigny et aussi président du conseil de quartier du Bois-L’Abbé, qui a lancé un «appel au calme ».

Source Le Parisien

 

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.