PARTAGER

La barre symbolique des 50 suicides au sein de la police nationale vient d’être officiellement franchie : un collègue de 45 ans a mis fin à ses jours aujourd’hui avec son arme de service au poste de police de Louvroil à côté de Maubeuge

Preuve que les mesurettes prises par le gouvernement pour lutter contre les suicides des fonctionnaires de la police nationale sont inefficaces, le rythme infernal d’un suicide tous les cinq jours se poursuit inlassablement.

Barbecues conviviaux, numéro vert.. Autant d’écrans de fumée pour masquer l’incurie des politiciens à protéger la vie de ses agents publics, considérés comme de la simple chair à canon..

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes.. A chaque problème rencontré, le gouvernement ouvre une petite ligne téléphonique..

« Stop Djihadisme » 0 800 005 696..

« Violences sexistes » 39 19..

« Actes racistes » 08 842 846 37..

« Homophobie et transphobie » 0 810 20 30 40..

« Non au harcèlement » 30 20..

« Numéro vert policiers suicidaires » (numéro d’ailleurs introuvable sur internet..)..

Plutôt que de s’attaquer aux causes réelles de tous ces problèmes, il est tellement plus simple d’ouvrir une hotline et de shooter les victimes vers un standard téléphonique..

Et dire que les gens qui nous dirigent ont fait l’ENA..

Source : France Police

Publicité
loading...