PARTAGER

Ce mercredi matin, le procureur de la République de Reims, Matthieu Bourette, a donné des précisions quant à l’incarcération et la mise en examen du patron de l’antiterrorisme ardennais.

Le 5 avril 2019, une jeune femme de 20 ans est venue porter plainte pour viols et attouchements sexuels contre le patron de la DGSI des Ardennes. Les faits se seraient passés deux fois dans son bureau et dans la forêt.

L’homme reconnaît les faits sans les qualifier de viols, mais de relations consenties. Il les qualifie même « d’incestueuses », considérant la victime « comme sa fille ».

Aussi, lors de l’exploitation de ces ordinateurs, de nombreux fichiers pédopornographiques ont été découverts, et ce depuis les années 2000. Il aurait d’ailleurs tenté d’en effacer plusieurs.

Fin avril, il a été démis de son badge, de son arme et de ses accréditations à la DGSI. Placé vendredi en garde à vue durant 48 heures, l’homme a été mis en examen pour viol sur personne vulnérable, attouchements sexuels et consultation et détention d’images pédopornographiques. Cependant, il n’est pas poursuivi pour violation du secret défense.

Il est actuellement en détention provisoire à la maison d’arrêt de Reims. Il encourt jusqu’à 20 ans de réclusion criminelle.

Source : lunion.fr

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité
loading...