PARTAGER
© CC0 / MikeGunner

Une enquête lancée il y a un an a permis aux gendarmes de mettre la main sur des pistolets, un fusil à pompe, un chargeur de kalachnikov et d’autres munitions, ainsi que des gilets pare-balles avec l’inscription Police. Trois suspects ont été interpellés dans le cadre de cette affaire.

Une découverte pour le moins préoccupante a été faite mardi 21 janvier dans un garage de la commune de Tassin-la-Demi-Lune, dans la métropole de Lyon: un fusil à pompe, un chargeur de kalachnikov, trois pistolets, des munitions, ainsi que 20 gilets pare-balles siglés Police, a relaté Le Progrès.

«Tout un arsenal de grande criminalité», a constaté la représentante du parquet, citée par le journal ce 26 janvier.

Qui plus est, en inspectant d’autres box, les gendarmes ont découvert trois voitures volées, tandis qu’une somme de 80.000 euros a été saisie dans un appartement.

Trois suspects interpellés

Un Lyonnais, qui avait déjà été condamné en 2007, a été interpellé dans la nuit de lundi à mardi. Il a été mis en examen pour association de malfaiteurs, trafic d’armes et vols de véhicules. L’homme a été placé en détention provisoire.

Au cours de sa garde à vue, le suspect a nié avoir volé les 20 gilets pare-balles et expliqué qu’il avait joué seulement un rôle d’intermédiaire et avait prêté son box.

C’est le résultat d’une enquête de la section de recherches (SR) de Lyon qui a démarré il y a an. Celle-ci sera poursuivie, notamment pour savoir ce que les mis en cause avaient l’intention de faire de ce matériel et par quels moyens ils se le sont procurés.

En tout, trois suspects ont été interpellés dans le cadre de cette affaire.

Source : Sputnik France

Publicité
loading...