PARTAGER
© AP Photo / Ludovic Marin

Lors d’une émission télévisée, Yassine Belattar, qualifié d’islamiste et conseiller banlieues d’Emmanuel Macron, a accusé l’écrivain et journaliste Éric Zemmour, condamné plusieurs fois pour des propos d’incitation à la haine, d’avoir «fait tuer 50 personnes» dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande.

L’homme qui a tué 50 personnes dans deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, s’est inspiré des idées promues par Éric Zemmour, a déclaré Yassine Belattar lors d’un face-à-face avec M.Zemmour arbitré par Pascal Praud dans l’émission L’heure des pros sur CNews.

«Le tueur de Nouvelle-Zélande nous dit « je suis venu en France, j’ai regardé la France, j’ai écouté des journalistes » […]. J’espère qu’il y a des gens qui regardent cette émission. J’aimerais savoir qui l’a reçu, qui lui a montré la France. Si cet homme-là était venu dans la Drôme, dans un petit village où il n’y a que des Blancs, est-ce que ça voudrait dire qu’il serait retourné en Nouvelle-Zélande en ne faisant rien? Vous êtes le lieutenant de cette pensée, selon moi […].Vous avez fait tuer 50 personnes», a indiqué Yassine Belattar, conseiller d’Emmanuel Macron sur les banlieues.

M.Zemmour a alors noté que selon cette logique, on pourrait aussi accuser M.Belattar, qui est régulièrement accusé de complaisance avec l’islamisme, ainsi que d’autres musulmans ou le Coran d’être responsables de milliers de morts chrétiens:

«Vous m’accusez d’être responsable de la mort de 50 personnes, donc vous accusez le Coran d’être responsable de milliers de morts chrétiens, parce que moi, je peux vous répondre ce que vous avez répondu sur moi. Quand vous dites « ils interprètent n’importe comment les textes du Coran », je peux vous répondre la même chose: ce type [le tueur de Christchurch, ndlr] interprète n’importe comment ce que j’ai écrit».

L’écrivain, qui a déjà été condamné en 2011 pour provocation à la haine et en mai 2018 pour provocation à la haine religieuse, a en outre envisagé d’attaquer son interlocuteur pour diffamation.

«Je n’ai pas fait tuer 50 personnes. Je pourrai vous faire attaquer pour diffamation. Je n’ai fait tuer personne», a-t-il déclaré.

Des tirs ont retenti le vendredi 15 mars dans deux mosquées de la ville néozélandaise de Christchurch. La police a désamorcé plusieurs explosifs artisanaux découverts dans des véhicules garés à proximité. L’auteur présumé d’au moins l’une de ces fusillades, Brenton Harrison Tarrant, a été inculpé de meurtres et sera maintenu en détention provisoire jusqu’à sa comparution devant la Haute Cour le 5 avril.

Source : Sputnik France

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité
loading...