PARTAGER

Contacté par “l’Obs”, Ladislas Poniatowski revendique un “clin d’œil”. Hum hum…

Complotisme, maladresse ? Ladislas Poniatowski, sénateur Les Républicains de l’Eure, ancien député-maire, a partagé, ce vendredi 8 juin sur son compte Twitter, une photo aux accents très complotistes sur le sauvetage d’un enfant à Paris par Mamoudou Gassama, un demandeur d’asile naturalisé depuis par l’Elysée.

Le texte “Belle mise en scène ! c’est flagrant ! Il le tient ‘bien’ il est costaud ! si il avait voulu, il le sortait de la ! [sic]” accompagne une capture d’écran des images du sauvetage.

Le tout complété par ce commentaire, signé par l’élu :

Dès lors que le président de la Republique recoit à l’Elysee l’auteur,de ce qui est peut être la plus énorme fake news depuis le début de l’année 2018 il est normal que la loi sur les ‘fake news’ ait du plomb dans l’aile. VÉRITÉ oú FAKE NEWS? [sic]

“S’il y a un montage, alors Macron s’est fait avoir le premier”

Contacté par “l’Obs”, Ladislas Poniatowski assure “comme des milliers de Français […] s’interroger totalement” sur la véracité du sauvetage et ajoute qu’il n’est pas l’auteur du texte inséré sur la photo qu’il a publiée.

Je me rappelle avoir vu ces images sublimes en prenant mon café. Et puis, j’ai commencé à avoir un doute : pourquoi le voisin ne soulève-t-il pas l’enfant ? Comment cet enfant a-t-il fait pour tenir dans cette position ?

Avisé que ces questions ont déjà fait l’objet de nombreux décryptages dans la presse – notamment en raison des théories du complot qui ont fleuri sur internet dès la diffusion des images –, le sénateur indique que “bien sûr que non”, il ne croit “pas du tout à un complot ou un montage”… en tout cas, pas en provenance de l’Elysée :

“S’il y a un montage, alors Macron s’est fait avoir le premier.”

Une situation qui l’amuse, assure-t-il, et qui aurait motivé son tweet ce midi :

“C’est un simple clin d’œil. Je soulevais avec ironie, qu’au moment où Emmanuel Macron cherche à faire passer une loi inutile pour lutter contre les fake news, il est peut-être justement victime de ces fake news.”

Mais pourquoi diable partager ce montage, au risque de propager la théorie du complot, si lui-même n’y croit pas ?

“Je suis un élu de terrain et on m’a énormément parlé de cette histoire au cours de mes déplacements. Il faut savoir rester proche du terrain.”

Comme le rappelle “le Parisien“, l’élu est un habitué des polémiques sur les réseaux sociaux. En mars dernier, il avait notamment tweeté, après la mort héroïque d’Arnaud Beltrame :

“EN COLÈRE. C’est plus facile de limiter la vitesse et d’emm… les Français que de surveiller les fichés S étrangers qui égorgent nos gendarmes et tuent des innocents !”

Peut-être Ladislas Poniatowski voulait-il là encore “rester proche du terrain”. Au risque de dire n’importe quoi ?

L.B.

Source NouvelObs

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.