PARTAGER

Gage évident de qualité, ses volailles sont servies à l’Elysée. Et pourtant, Aloïs Gury, producteur de la Bresse, n’arrive plus à joindre les deux bouts. L’éleveur a partagé son désarroi dans une vidéo rapidement devenue virale sur les réseaux.

Le monde agricole est confronté à de grandes difficultés financières. On peut atteindre le sommet de sa carrière et n’émarger qu’à 700 euros par mois, et ce malgré 80 heures de travail par semaine. Tel est le message qu’a fait passer Aloïs Gury, un éleveur de volailles de Bresse visiblement à bout, dans une vidéo adressée à Emmanuel Macron.

« Monsieur Macron, vous ne méritez pas de manger mes volailles. Je suis dégoûté. Vous ne connaissez rien à l’agriculture »

Se félicitant de voir son travail «valorisé», ses volailles ayant été servies aux chefs d’Etat du monde entier le 11 novembre dernier à l’Elysée, l’éleveur, gilet jaune sur le dos, a interpellé le président français sur la situation dans laquelle il se trouve.

«Monsieur Macron, vous ne méritez pas de manger mes volailles. Je suis dégoûté. Vous ne connaissez rien à l’agriculture. Vous ne savez pas le travail qu’il y a derrière. Je m’en sors pas, je suis dans la merde», explique-t-il dans la séquence qui cumule plus de 100 000 vues.

«C’est quoi ce bordel franchement ? C’est la misère partout, tout le monde gueule et vous dites rien. Vous dites que dalle, vous en avez rien à foutre», poursuit-il, estimant que la situation ne pouvait pas durer. «Ma mère me fait 50 euros de courses tous le mardis. […] Je ne devrais pas en être là», conclut le jeune homme, les larmes aux yeux.

Source : RT france

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.

Publicité