PARTAGER

L’identification fonctionnerait à partir d’un scanneur infrarouge analysant notamment les vaisseaux sanguins situés sous la peau, selon « USA Today ».

Les fictions les plus futuristes l’avaient imaginé, Amazon pourrait le faire : la multinationale américaine Amazon aurait déposé un brevet afin de révolutionner le système de paiement, aujourd’hui essentiellement lié aux cartes bancaires et autres smartphones, rapporte USA Today.

D’après les dessins déposés au United States Patent and Trademark Office, le bureau des brevets américains, l’invention fonctionnerait via une analyse de la surface de la main et, dans le même temps, une lecture des vaisseaux sanguins situés sous la peau. Les informations seraient ensuite comparées dans une base de données servant à identifier chaque client.

Un dispositif étendu aux transports ?

Le système fonctionne grâce à une particularité du corps humain : l’unicité de la disposition des veines. Le scan permettrait même, à terme, de remplacer les paiements par smartphone, montre connectée ou carte bleue. La méthode, à en croire Amazon, est plus fiable et rapide que ce qui existe déjà. « Les systèmes traditionnels d’identification des utilisateurs souffrent de plusieurs inconvénients importants, notamment la vulnérabilité à la fraude, la vitesse, la précision et les limites opérationnelles », explique l’entreprise.

La firme de Jeff Bezos voudrait implanter le dispositif dans ses magasins Amazon Go, lancés en 2018 et pensés pour être dépourvus de caisses et de files d’attente. Sur le brevet déposé, figurent d’ailleurs les noms du vice-président et du directeur principal d’Amazon Go, Dilip Kumar et Manoj Aggarwal. Les épiceries bio Whole Foods, également propriétés du géant des achats en ligne, pourraient aussi être concernées. Mais l’entreprise imagine d’autres applications, comme les transports en commun, ou tout autre domaine recourant à l’identification des personnes. « L’identification précise et rapide d’un utilisateur fournit des informations utiles qui peuvent être utilisées de diverses manières », précise ainsi Amazon dans le dépôt de son brevet.

Source : Le Point

Publicité
loading...