PARTAGER
© REUTERS / Antonio Bronic

Un étudiant, qui se trouvait non loin du lieu de l’attaque considérée comme «terroriste» à Londres, a révélé plusieurs détails de cet événement, selon l’agence Associated Press.

L’homme, qui a blessé plusieurs personnes à Londres ce dimanche 2 février avant d’être abattu par la police, était armé d’une machette et avait sur lui deux bidons métalliques, a déclaré un étudiant de 19 ans, Gulled Bulhan, cité par l’agence Associated Press.

«Je traversais la rue et j’ai vu un homme portant une machette et des bidons métalliques. Il était pourchassé, semble-t-il, par un policier en civil», a indiqué Gulled Bulhan.

Ensuite, l’homme à la machette a été abattu, d’après le jeune homme.

«Je pense avoir entendu trois coups de feu, je ne peux pas dire plus exactement», a-t-il noté.

L’étudiant s’est caché dans une bibliothèque d’où il a observé des ambulances arrivées sur place et des agents de police armés.

Attaque au couteau à Londres

La police londonienne avait précédemment annoncé qu’un inconnu muni d’un couteau avait attaqué plusieurs personnes dans une rue commerçante à Streatham, dans le sud de Londres, vers 14h00 heure locale.

Trois personnes, un homme et deux femmes, ont été blessées, indique la police qui a d’abord parlé de deux blessés. L’homme est dans un état grave, précise la police.

L’assaillant a été abattu par les forces de l’ordre qui ont été massivement déployées dans le quartier. La Streatham High Road a été bouclée par la police.

L’attaque est «liée au terrorisme», d’après Scotland Yard.

Son auteur était un islamiste et se trouvait «sous une surveillance policière active», a rapporté la chaîne de télévision Sky News qui ne précise pas le nom de l’assaillant.

L’attaque survient un peu plus de deux mois après qu’un homme muni d’une ceinture d’explosifs fictive a été abattu par la police sur le pont de Londres après avoir poignardé à mort deux personnes et en avoir blessé trois autres.

 

Source : Sputnik International

Publicité