PARTAGER
© AFP 2018 JOHN MACDOUGALL / AFP

Pour donner aux entreprises de l’UE la capacité de faire face à la concurrence internationale, la France et l’Allemagne ont proposé ce mardi de donner au Conseil européen le droit de passer outre les décisions de la Commission européenne dans certains dossiers.

Ce mardi 19 février, à Berlin, les ministres de l’Économie français et allemand, respectivement Bruno Le Maire et Peter Altmaier, ont présenté leur proposition concernant le domaine de la concurrence. Ils ont suggéré que le Conseil européen obtienne le droit de remettre en cause les décisions de la Commission européenne dans certains cas, apprend-on dans un communiqué publié par le ministère allemand. L’objectif est de résister à la concurrence au niveau international.

«Nous devons continuer à plaider en faveur d’un terrain de jeu international plus équitable et efficace, mais entre-temps, nous devons garantir que nos entreprises pourront réellement se développer et résister à la concurrence. Cela implique des modifications des règles de la concurrence. La France et l’Allemagne proposent d’examiner différentes options», indique ce document.

D’après le communiqué, «déterminer si un droit de recours du Conseil [européen, ndlr], qui serait finalement capable de passer outre la Commission [européenne, ndlr], pourrait être approprié dans des cas bien définis, soumis à de conditions strictes».

Cette proposition intervient peu après après que la Commission européenne a bloqué la fusion du française Alstom avec l’allemand Siemens. Les deux entreprises souhaitaient créer un champion du secteur ferroviaire capable de concurrencer des entreprises étrangères, en particulier chinoise.

Source : Sputnik International

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.