PARTAGER

Patriote Info : l’un des hommes les mieux renseignés de la planète ne se fera pas vacciner contre le coronavirus. Personnellement je tiendrais plutôt compte de son avis que de celui des «experts» BFM, tous compromis avec big pharma.

Bolsonaro faisait aussi la promotion de l’hydroxychloroquine il y a peu, traitement qui a sauvé de nombreuses vies à Marseille grâce au professeur Raoult.


Article Cnews du 27/11/2020

Jair bolsonaro annonce qu’il ne se fera pas vacciner contre le coronavirus

Le président brésilien Jair Bolsonaro a revendiqué jeudi son droit de ne pas se faire vacciner contre le Covid-19 mais que son gouvernement organiserait «immédiatement» la distribution d’un vaccin dès qu’il sera approuvé par les régulateurs.

Le chef d’État du deuxième pays le plus endeuillé au monde par la pandémie (plus de 170.000 morts), après les États-Unis, a posté une vidéo sur les réseaux sociaux pour faire part de sa décision.

Une fois un traitement approuvé par les autorités de régulation sanitaire brésiliennes, le gouvernement va «immédiatement organiser» son achat et sa distribution à ceux qui le veulent, a-t-il dit dans une vidéo. Mais il s’est dit «certain» que le Parlement ne rendrait pas la vaccination obligatoire.

Le président d’extrême droite a été critiqué pour sa gestion de l’épidémie, minimisant sa gravité et étant opposé à la restriction des activités économiques. En juillet, le dirigeant âgé de 65 ans a lui-même été contaminé par le coronavirus, et avait profité de l’occasion pour réaffirmer sa foi inébranlable dans l’hydroxychloroquine, dont l’efficacité n’est toutefois pas prouvée scientifiquement. Plus de la moitié du gouvernement a été testée positive ces derniers mois.

Le laboratoire américain Pfizer a transmis mercredi les résultats des tests de son vaccin aux autorités régulatrices sanitaires brésiliennes, en vue de son approbation. Le ministère brésilien de la Santé a déjà décidé d’acheter 100 millions de doses d’un vaccin différent, développé par le laboratoire AstraZeneca et l’université d’Oxford.

Source Cnews

Publicité