PARTAGER

Tepa interpelle le premier ministre sur la dette, la loi de 1973 et propose de respecter le non des français au traité européen (Maastricht)

Publicité
loading...