PARTAGER

Dans sa nouvelle chanson « Les confinis », Pierre Perret s’en prend à la porte-parole qui « porte bien son nom », mais aussi à des médecins dont Didier Raoult.

Le chanteur de 85 ans a dévoilé Les confinis, une chanson inédite dans laquelle il égratigne le gouvernement, et surtout sa porte-parole.

« La porte-parole, elle s’appelle Sibeth. Y en a qui pensent qu’elle porte bien son nom. On sent bien qu’la moindre idée qui se pointe, lui déclenche un ouragan dans le citron », chante-t-il.

Dans son titre il critique aussi les médecins qui s’affichaient à la télévision au lieu de « rester dans les hôpitaux ».

Interviewé sur RTL dans l’émission « Laissez-vous tenter » il égratigne les médecins et les politiques : « Ils ont dit tellement de conneries, de choses contraires à la veille… Ils ont parlé sans trop savoir » a-t-il estimé, à propos du gouvernement.

Pierre Perret a été inspiré par le professeur de Marseille Didier Raoult « Y’avait l’Raoult qui les enquiquine, qui les traitait tous comme des Diafoirus. D’après lui y a guère que sa chloroquine qui pourra fout’ les chocottes au virus ».

Son clip a été vu plus 1,5 millions de fois en dix jours.

Source : Midi Libre

Publicité