PARTAGER

Traduction

Les six derniers mois ont mis en évidence des lacunes et des inégalités fondamentales au sein de nos sociétés et entre elles. Comme pour le changement climatique, ce sont les personnes qui ont le moins qui sont le plus touchées.

C’est pourquoi, au printemps dernier, le Canada a collaboré avec le premier ministre Andrew Holness et le secrétaire général Antonio Guterres pour organiser une réunion de haut niveau afin de discuter de la manière dont les dirigeants du monde entier pourraient travailler ensemble pour combler ces écarts et construire un système plus équitable qui fonctionne pour tous.

En mai, nous avons convenu d’examiner six domaines d’action urgents afin de mobiliser des financements pour la réponse et la reprise.

Au cours de l’été, nos six groupes de travail ont produit plus de 250 options politiques.
le 8 septembre, les ministres des finances se sont réunis pour discuter de ces options et de leurs recommandations à court, moyen et long terme.

les idées les plus prometteuses seront reprises dans le cadre des processus existants du fmi et de la banque mondiale ainsi que lors des sommets des dirigeants du g7 et du g20 qui se tiendront plus tard à l’automne.

Puis, en décembre, nous aurons l’occasion de nous réunir à nouveau pour discuter des progrès réalisés.

Parce que nous comprenons qu’à l’heure actuelle, nous devons résoudre des problèmes urgents mais qu’à long terme, nous devons aussi réparer le système pour qu’il fonctionne pour tout le monde.

Pour éliminer ce virus partout, nous devons l’éliminer partout.
Alors que les scientifiques travaillent 24 heures sur 24 pour mettre au point un vaccin, il nous incombe, en tant que gouvernements, de veiller à ce qu’il soit distribué rapidement et équitablement dans le monde entier.

Vendredi, j’annonce que le Canada fournira 440 millions de dollars au centre d’accès mondial au vaccin Covet 19, dont 220 millions de dollars au titre de l’engagement de marché avancé pour aider les pays à faible et moyen revenu à accéder aux vaccins.
Il s’agit d’une initiative importante et j’encourage les autres gouvernements à s’y joindre, car nous devons travailler ensemble.

Et pas seulement en matière de vaccins, le Canada estime qu’une réponse forte et coordonnée dans le monde entier et entre les secteurs est essentielle.
Cette pandémie a été l’occasion d’un Reset.

C’est notre chance d’accélérer nos efforts pré-pandémie pour réimaginer des systèmes économiques qui répondent réellement aux défis mondiaux tels que l’extrême pauvreté, l’inégalité et le changement climatique.

La semaine dernière, notre gouvernement s’est engagé à investir davantage dans le développement international tout en soutenant les pays en développement dans leur reprise économique et leur résilience.

Et sur cette note, je peux annoncer aujourd’hui que le Canada investira 400 millions de dollars supplémentaires dans l’aide humanitaire et le développement, qui iront directement à des partenaires de confiance sur le terrain pour lutter contre la covid19.
Notre gouvernement s’engage à investir encore plus dans les années à venir.
En outre, nous continuerons à plaider en faveur de la prolongation de l’initiative de suspension du service de la dette.

Nous veillerons également à ce que les besoins particuliers des petits États insulaires en développement et des autres pays vulnérables soient pris en compte.
Reconstruire en mieux signifie apporter un soutien aux plus vulnérables tout en maintenant notre élan pour atteindre l’agenda 2030 pour le développement durable et les DDG.

Le Canada est là pour écouter et aider.

Intervenant 1

Êtes-vous préoccupé par le résultat d’une élection contestée aux États-Unis et que faites-vous pour vous préparer aux conséquences internationales potentielles ?

Dans une telle situation, le Canada est bien sûr pleinement respectueux des processus en cours aux États-Unis.
Nous n’interférerons pas et ne nous engagerons pas de quelque manière que ce soit dans leurs processus électoraux, ce qui inclut les commentaires sur leurs processus électoraux.
Nous continuerons bien sûr à nous préparer à tout résultat et à être là pour défendre les Canadiens, comme nous l’avons toujours fait au cours de ces dernières années et avant cela.
Le rôle du gouvernement canadien est d’être là pour défendre les intérêts canadiens tout en travaillant avec les dirigeants élus du monde entier et nous continuerons à le faire.

Intervenant 2

Ma question porte sur le programme kovacs, le programme de partage et d’accélération du vaccin contre les coronavirus.
Vous avez tous dit qu’il devrait être accessible à tous et pourtant les États-Unis n’y ont pas participé, bien que certains membres du secteur privé américain y participent.
Avez-vous fait quelque chose pour inciter les États-Unis à revenir dans le programme kovacs et êtes-vous optimiste quant à l’arrivée de l’argent pour ce programme et à la distribution équitable d’un ou de plusieurs vaccins une fois qu’ils seront disponibles ?

Nous comprenons combien il est important d’éradiquer le virus chez nous et partout en même temps.
C’est pourquoi le Canada a pris différentes mesures pour s’assurer que, quels que soient le lieu et le moment où un virus est développé, nous nous assurons de maximiser nos chances de pouvoir l’obtenir.
Ainsi, une grande partie de ces progrès est due à la contribution de près d’un demi-milliard de dollars à l’installation de Kovacs qui fonctionne comme si nous assurions des doses pour le Canada en même temps que nous payons et que nous allons payer pour un nombre égal de doses à distribuer au monde en développement.
C’est le fonctionnement important de ce centre qui permet aux pays d’obtenir des capacités nationales à un prix raisonnable, mais aussi de s’assurer que notre initiative permet de distribuer des vaccins à d’autres pays qui n’ont pas les moyens de payer.
En même temps, le Canada a conclu des accords bilatéraux avec de nombreuses sociétés pharmaceutiques et des vaccins potentiels pour doubler nos chances d’avoir accès aux vaccins dès qu’ils seront disponibles, mais nous savons qu’il est extrêmement important de participer au niveau international et de garantir des vaccins pour le monde en développement à mesure que nous avançons, et c’est pourquoi nous sommes des partisans à part entière de la facilité kovacs.


Patriote Info

Attention, nos vies sont sur le point de basculer dans le bolchevisme climato/sanitaire. En comparaison la révolution soviétique passera pour un doux paradis de liberté.

Il reste cependant un espoir, l’homme providentiel. Et cet homme c’est Trump. Si lui et son équipe arrivent à casser cette dictature en devenir aux États-unis nous serons sauvés.

Dans le cas contraire préparez-vous à une spoliation de masse dont le prétexte sera le remboursement de la dette Covid19. Et soyez assurés que nos libertés seront drastiquement réduites… pour toujours.

Que pouvez-vous faire ?

Partagez un maximum d’information, le film Hold Up est un bon début. Partagez et likez aussi nos articles et ceux d’autres sites d’information alternative. C’est important notre force de frappe est loin d’être celle des mainstream, nous avons besoin de nous aider mutuellement et de propager la vérité au plus grand nombre.

Publicité