PARTAGER

À l’abri du secret Défense, le Conseil de défense sanitaire a pris de lourdes décisions depuis le début de la pandémie. Une concentration des pouvoirs que dénonce le journaliste Pascal Jouary, auteur de « Secret Défense, le livre noir ».

Les dérives de la raison d’État sont allées beaucoup trop loin en France, à en croire le journaliste indépendant Pascal Jouary. L’auteur du livre Secret Défense, le livre noir (Éd. Max Milo) s’insurge contre le Conseil de défense sanitaire. C’est à cette instance que l’on doit la kyrielle de mesures coercitives face à la pandémie.
Pour lui, pas de doute: il s’agit d’une « captation du pouvoir par quelques personnes » qui décident « pour tout le pays » sans l’aval des parlementaires. « S’ils font des erreurs, ça les couvrira, impossible de les juger« , ajoute-t-il. Car les participants sont tenus au secret Défense qui « les protège si de grosses erreurs sont commises« .
C’est donc un « énorme problème démocratique » lié à une confidentialité protégée par la loi. Et un problème qui s’ajoute à d’autres: face aux caméras de Sputnik, Pascal Jouary livre une enquête fouillée. Il a exploré quarante affaires dont la raison d’État entrave l’élucidation. Du scandale Lafarge en Syrie, à la mort très mystérieuse de Robert Boulin, ministre de Giscard d’Estaing, le journaliste livre une radiographie très complète des secrets d’État les plus brûlants.

Source : Sputnik

Publicité