PARTAGER

Traduction

Organisateur: Je déclare ouverte la commission des services publics.
Nous sommes le 13 novembre 2020 et c’est l’édition qui va commencer maintenant.
Nous passons donc maintenant au point 6.7.
l’amendement visant à prolonger le règlement temporaire sur les recouvrements faciaux obligatoires.
Nous avons un certain nombre d’orateurs et, si je comprends bien, peut-être que certains orateurs ont été ajoutés pendant la pause.
Est-ce exact ?

Dr Harkinson: M. le Président, ici le Dr Harkinson, je veux juste vous faire savoir que je suis prêt à intervenir.

Organisateur: oh ok bien nous serions ravis de vous entendre.
La parole est à vous.

Dr Harkinson: Merci beaucoup. J’apprécie l’opportunité de m’adresser à vous sur ce sujet très important.
Ce que je vais dire est un langage simple et direct.
C’est un contre-récit mais ne pensez pas que je sois un charlatan.
Je vais vous présenter brièvement mes références afin que vous puissiez comprendre d’où je viens et mes bases de connaissances.
Je suis un spécialiste médical en pathologie, y compris en virologie.
J’ai été formé à l’université de Cambridge au Royaume-Uni.
Je suis l’ex-président de la section pathologie de l’association médicale.
J’étais auparavant professeur assistant à la faculté de médecine et j’ai beaucoup enseigné.
J’ai été président du comité d’examen en pathologie du Collège royal des médecins du Canada à Ottawa.
Mais plus précisément, je suis actuellement le président d’une société de biotechnologie en Caroline du Nord qui vend un test secret et je pourrais dire que je connais un peu tout cela.
Le résultat est simplement le suivant : il y a une hystérie publique totalement infondée, alimentée par les médias et les politiciens. c’est scandaleux.
C’est le plus grand canular jamais perpétré sur un public sans méfiance.
Il n’y a absolument rien qui puisse être fait pour contenir ce virus, si ce n’est protéger les personnes âgées plus vulnérables.
Il ne faut penser à rien de plus qu’une mauvaise saison de grippe, ce n’est pas l’Ebola, ce n’est pas le SRAS.
C’est de la politique qui joue à la médecine et c’est un jeu très dangereux.
il n’y a pas d’autre action nécessaire que celle qui s’est produite l’année dernière lorsque nous nous sommes sentis mal.
Nous sommes restés à la maison.
Nous avons pris de la soupe au poulet et aux nouilles.
Nous n’avons pas rendu visite à grand-mère et nous avons décidé que lorsque nous retournerions au travail, personne n’aurait besoin de nous le dire.
Les masques sont totalement inutiles ; il n’y a aucune preuve de leur efficacité, quelle qu’elle soit.
Les masques en papier et les masques en tissu ne sont que des signaux virtuels.
ils ne sont même pas portés efficacement la plupart du temps.
il est tout à fait ridicule de voir ces malheureux sans éducation porter ces masques.
De voir ces gens se promener comme des amsters en obéissant, sans aucune base de connaissances, à l’ordre de mettre des masques sur leur visage.
La distanciation sociale est également inutile parce que le covid se propage par aérosols, qui parcourent une trentaine de mètres avant d’atterrir.
Les confinements ont eu des conséquences involontaires si terribles.
Tout devrait être ouvert demain !
Comme l’indique la déclaration de Great Barrington que j’ai fait circuler avant cette réunion.
Et un mot sur les essais.
Je tiens à souligner que…
que je suis dans le business des tests pour le Covid.
Je tiens à souligner que les résultats positifs des tests ne sont pas des indicateurs d’infection en néon, ce qui signifie qu’ils ne démontrent pas une infection clinique.
C’est tout simplement une hystérie publique et tous les tests devraient cesser, sauf si vous vous présentez à l’hôpital avec un problème respiratoire.
Tout ce qu’il faut faire, c’est protéger les personnes vulnérables et leur donner, dans les maisons de repos qui sont sous votre contrôle, de trois à cinq mille unités internationales de vitamine D, chaque jour, ce qui s’est avéré réduire radicalement la probabilité d’infection.
Et je vous rappelle à tous qu’en utilisant les propres statistiques de la province.
Le risque de décès chez les moins de 65 ans dans cette province est de un sur trois cent mille.
Un sur trois cent mille.
Il faut que vous compreniez ça.
L’ampleur de la réponse que vous entreprenez sans aucune preuve est tout à fait ridicule compte tenu des conséquences d’une action telle que vous la proposez.
Toutes sortes de suicides ; fermetures d’entreprises ; funérailles ; mariages, etc.
C’est tout simplement scandaleux ; C’est juste une autre mauvaise grippe et vous devez vous en souvenir.
Laissez les gens prendre leurs propres décisions
Vous devriez vous retirer totalement de l’activité de la médecine.
Vous êtes mené par le médecin en chef de l’enfer pour cette province.
Je suis absolument scandalisé que cela ait atteint ce niveau.
Tout cela devrait s’arrêter demain, merci beaucoup.

Publicité