PARTAGER

Douste-Blazy est bien politicien.


Article prnewswire du 12 novembre 2020

Quercis Pharma nomme Philippe Douste-Blazy, docteur en médecine, au conseil d’administration

L’ancien ministre de la santé français, sous-secrétaire général des Nations unies et président d’UNITAID apporte une expertise mondiale en matière de soins de santé

ZUG, Suisse, 12 novembre 2020 /PRNewswire/ — Quercis Pharma AG, une société biopharmaceutique privée de stade clinique qui s’appuie sur sa nouvelle plate-forme antithrombotique pour offrir des traitements innovants, sûrs et largement accessibles aux patients atteints d’affections potentiellement mortelles, annonce aujourd’hui la nomination du Pr Philippe Douste-Blazy, docteur en médecine., à son conseil d’administration.

« Nous sommes ravis d’accueillir Philippe au sein du conseil d’administration de Quercis. Ses connaissances et sa perspicacité en tant que médecin et ministre de la santé d’un gouvernement mondial seront inestimables pour faire avancer notre pipeline de développement clinique dans un certain nombre de maladies importantes. En tant que président d’UNITAID, une organisation internationale qui soutient les innovations visant à prévenir, diagnostiquer et traiter les maladies virales graves plus rapidement, plus économiquement et plus efficacement, l’approche de Philippe en matière de développement de médicaments est bien alignée sur la mission de Quercis », a déclaré Thomas Lines, fondateur et directeur de la stratégie de Quercis Pharma. « Chez Quercis, nous développons de nouveaux médicaments innovants qui sont neutres en carbone grâce à nos fermes entièrement biologiques au Brésil qui produisent la matière première dans le but de fournir un médicament abordable aux personnes et aux communautés dans le besoin, en particulier dans les zones où les systèmes de santé sont moins développés. »

« Je suis heureux de rejoindre le conseil d’administration de Quercis à cette étape importante de la croissance de la société, car cette équipe partage ma passion pour le développement éthique de médicaments afin de créer de nouveaux médicaments innovants et sûrs pour les patients atteints de maladies potentiellement mortelles dans le monde entier », a déclaré le Dr Douste-Blazy.

Le Dr Douste-Blazy a récemment fondé et est président d’UNITLIFE, une initiative des Nations unies (ONU) qui lutte contre la malnutrition chronique par l’innovation. Le Dr Douste-Blazy est un fonctionnaire français des Nations unies qui, au cours de sa carrière, a été secrétaire général adjoint de l’ONU, conseiller spécial sur les financements innovants pour le développement au sein de l’ONU et président d’UNITAID. Il a précédemment été ministre français de la santé (1993-1995 et 2004-2005), ministre de la culture (1995-1997) et ministre des affaires étrangères dans le cabinet de Dominique de Villepin (2005-2007). Il a été maire de Lourdes (1989-2000) et de Toulouse (2001-2004).

Le Dr Douste-Blazy a étudié la médecine à l’université des sciences de Toulouse, où il est devenu professeur de médecine en 1988. Depuis 2016, il est professeur invité à l’école de santé publique  Harvard T.H. Chan School of Public Health.

À propos de Quercis Pharma AG

Quercis Pharma AG est une société biopharmaceutique privée basée à Zug, en Suisse. Quercis Pharma fait avancer un pipeline de développement d’études cliniques en phase avancée qui se concentrent sur la prévention de la thromboembolie veineuse (TEV) chez les patients cancéreux. De plus, Quercis cible d’autres maladies associées à des événements thrombotiques, telles que la drépanocytose (SCD), le virus Ebola et la COVID-19. Le principal candidat médicament de la société, Kinisoquin™, est centré sur l’ingrédient pharmaceutique actif à base de plantes, l’isoquercétine, qui agit comme un antithrombotique avec un risque d’effets indésirables nettement plus faible que les préparations existantes. Quercis prévoit de lancer deux études de phase III pour la prévention de la TEV chez les patients atteints de cancer du pancréas et de glioblastome, et cherchera à obtenir l’approbation de la Food and Drug Administration américaine pour la prévention de la TEV dans tous les types de cancer sur la base de ces deux études de phase III. De plus, la société prévoit de lancer des études de phase II sur le Kinisoquin pour le traitement de la SCD et de la COVID-19 (phase II/III) et une étude sur l’animal pour le traitement du virus Ebola, qui devrait servir d’étude d’enregistrement.

Contact :

Ilias Läber, Ph.D.
Président et directeur général
Quercis Pharma
[email protected]

Anne Marie Fields
Directeur général
Groupe Rx Communications
[email protected]

Source prnewswire


Je suis sûr qu’un peu de musique pour évacuer toute cette négativité vous fera le plus grand bien.

Publicité