PARTAGER

Un extrait tiré du 19/20 de France 3 met en lumière une séquence dans laquelle un gendarme qui veille au respect des règles de confinement prévient une femme qu’elle pourrait être verbalisée la prochaine fois si elle sort pour acheter uniquement du… Coca.

Une séquence diffusée au 19/20 de France 3 sur les contrôles de police visant à faire respecter les règles de confinement et de déplacement en France a attiré l’attention des réseaux sociaux.

Celle-ci présente un gendarme qui constate qu’une femme vient de sortir d’un supermarché pour des courses jugées non indispensables: elle n’a acheté que des bouteilles de Coca-Cola.

«Si vous continuez à avoir des attitudes pareilles, vous serez verbalisée à hauteur de 135 euros à chaque sortie», lui dit le militaire. Ce à quoi la cliente lui répond: «Je n’ai pas une mauvaise attitude».

Le gendarme lui demande alors de respecter les mesures de confinement qui prévoient des déplacements uniquement «pour des raisons essentielles».

«Madame, regardez ce que vous achetez… Vous prévoyez une gastro ou quoi?», lance-t-il.

Avant de lui demander d’aller chercher son attestation de déplacement, un papier désormais indispensable en France pour pouvoir sortir de chez soi avec une raison valable.

Pour conclure, la journaliste précise:

«Faire ses courses seul pour une semaine ou dix jours au moins et n’acheter que de l’alimentation de première nécessité et des produits d’hygiène. Voilà la règle. Le reste est d’ores et déjà verbalisable.»

Mesures de confinement

Le confinement général a été proclamé en Italie, Espagne, France, Autriche, Belgique, Luxembourg, Grèce et au Royaume-Uni. Les habitants de ces pays sont autorisés à aller travailler, à se rendre chez le médecin ou dans des commerces essentiels, et à faire du sport.

En France, les règles du confinement ont été durcies le 23 mars: les marchés alimentaires à ciel ouvert ont été fermés et les sorties pour faire des exercices physiques ont été limitées.

Source : Sputnik France

Publicité
loading...