PARTAGER

Le système de crédit social, qui est en réalité un système de contrôle totalitaire, est très probablement à l’étude pour la France.

Notez ce que dit le théoricien chinois de ce système sur la France «La France devrait vite adopter le crédit social chinois». Il sait déjà que la France va l’adopter (mon intuition me dit que c’est déjà en cours de négociation et la petite cerise sur le gâteau de la G5) la seule inconnue pour cet homme, c’est la date de livraison du paquet.

Il faudra rejeter un tel système de contrôle de masse.

On vous vendra bien évidemment le crédit social comme un mécanisme permettant une meilleure harmonie dans la société mais en réalité il permettra de punir n’importe quel citoyen ne collaborant pas aux injonctions d’un état totalitaire.

Vous refusez un vaccin ARN messager dont vous ne savez rien ?
Vous perdez 10 points.

Vous fêtez Noel à 7 au lieu de 6 ?
Vous perdez 3 points.

Vous refusez de mettre votre mère en Ehpad de peur qu’elle prenne une dose de rivotril ? Vous perdez 10 points.

Vous refusez un job très mal payé avec des conditions de travail déplorables ?
Vous perdez 15 points.

Vous avez participé pacifiquement à une manifestation qui a dégénéré par la suite ?
Vous perdez 20 points.

Il vous reste 3 points, vous ne pouvez plus vous déplacer à plus de 5 Kilomètres de chez vous et les caméras vous ciblent en priorité dans la rue.
Si vous contrevenez vous partez directement en camp suivre un «stage de citoyenneté» de 6 mois. Au goulag pour être plus clair.

Voilà, c’est globalement l’idée du «crédit social».

Effectivement, un tel système aurait réglé rapidement le problème des gilets jaunes.

Vous pouvez toujours faire confiance à une dictature communiste pour régler rapidement ses points de divergence avec la population qu’elle cherche à dominer.

Publicité