PARTAGER

Le tribunal correctionnel de Laon a condamné jeudi à 500 euros d’amende, dont 400 avec sursis, la « gilet jaune » Amélia Desmasures qui avait menacé de mort Emmanuel Macron sur Facebook.

Publicité
loading...