PARTAGER

Face au soulèvement des Gilets Jaunes, l’élite politique et médiatique française appellent à une dérive autoritaire à la fois tactique et législative. Ironie de l’Histoire, l’élection d’Emmanuel Macron s’est faite contre la menace d’un fascisme désormais bien en place au cœur de la république et qui semble sur le point de germer. Bienvenue à l’aube de la dictature macronienne.

Publicité
loading...