PARTAGER

La situation à Arzano, un petit village de Bretagne, est très tendue. La commune est coupée en deux sur une question brûlante : l’accueil des migrants. En effet la préfecture a décidé en catimini de l’installation d’un CAO, c’est-à-dire d’un « centre d’accueil et d’orientation », dans l’ancienne gendarmerie. Mais une partie des habitants, inquiets de cette installation à 50 mètres de l’école, n’entend pas se laisser faire. Ils vont profiter d’une réunion d’information organisée par le maire du village, Anne Borry, pour exprimer leur mécontentement. Vincent Lapierre et son équipe étaient sur place.

Source : YouTube – Le Média pour Tous

La bibliothèque de Tepa

Livres à lire sur le sujet. Soutenez financièrement l’action de Patriote Info en achetant l’un des livres de sa bibliothèque.